Appel à sujets de thèse du CNES

Le prochain appel à sujets de thèse du CNES sera ouvert du lundi 3 au vendredi 28 octobre 2022. Le CNES invite les laboratoires à soumettre leurs propositions de sujets de thèse via la plateforme d’appels à contributions du CNES : https://appels-sciences.cnes.fr/fr.

Les sujets sélectionnés seront affichés à l’appel à candidatures qui sera ouvert du 1er février au 16 mars 2023

Le programme d’allocations de recherche doctorales et postdoctorales du CNES est un des piliers de la préparation du futur au CNES. Il a pour objectif de :

  1. Former des jeunes chercheurs et des ingénieurs dans le domaine spatial
  2. Assurer un environnement scientifique d’excellence et une forte capacité d’innovation :
    • entretenir un riche vivier de compétences pour l’écosystème spatial national, académique et industriel.
    • fortifier les échanges entre jeunes chercheurs, industrie et laboratoires.
  3. Soutenir la recherche spatiale dans les domaines :
    • des sciences utilisatrices de moyens spatiaux : Univers, Terre et Environnement, Micropesanteur
    • des sciences pour l’ingénieur : systèmes orbitaux et transport spatial
    • des sciences humaines et sociales (droit, économie, gestion…)
  4. Renforcer les liens entre les jeunes chercheurs, le CNES et l’industrie :
    • organisation des journées d’Accueil Jeunes Chercheurs (JAJC ou JC1)
    • Organisation des journées CNES Jeunes chercheurs (JC2), journées de rencontres et de présentation de leurs travaux de recherche
    • organisation de rencontres avec les industriels sur le SIAE (Salon du Bourget)

Ce programme a pour objectif la formation par la recherche d’étudiants intéressés par les activités liées au spatial, tout en développant des recherches d’intérêt pour le secteur spatial. Dans ce cadre, les thèses du CNES sont obligatoirement cofinancées par un partenaire (public ou privé), afin de s’assurer de l’intérêt des sujets dans cet écosystème, et afin de placer les doctorants dans un réseau propice à leurs perspectives d’emploi. Cette formation par la recherche doit mener à l’obtention d’un doctorat en France. Elle se fait dans un cadre académique, les étudiants devant être inscrits en thèse auprès d’une école doctorale dans un organisme habilité à délivrer le diplôme de docteur.

Plus d’informations sur Thèses et postdoctorats (cnes.fr)
Contact : PhD@cnes.fr

Offre post-doc CNRS

Post-doc ou poste d’ingénieur de recherche sur le traitement et l’analyse des observations satellite microondes en Antarctique – H/F

Les satellites fournissent des observations cruciales pour étudier le climat du vaste continent Antarctique. Les données des radiomètres microonde sont notamment utilisées pour observer la fonte sur les plateformes de glace en périphérie du continent. Malheureusement ces capteurs ont une résolution grossière, environ 60 km pour le capteur SMOS, insuffisante par rapport à la variabilité de la fonte dans ces zones, et à la résolution des modèles météorologiques. L’objectif du projet est d’améliorer cette résolution par traitement d’image, en exploitant la superposition partielle de plusieurs observations journalières. Cette technique a déjà été exploitée pour les capteurs SSM/I, mais doit être adaptée à SMOS.

Ce poste est ouvert pour 11 mois dans le cadre du projet CNES SMOS HR, mais il s’inscrit dans un cadre plus large. Notre équipe participe actuellement à plusieurs projets ESA sur l’exploitation des capteurs microonde en Antarctique et au Groenland pour l’estimation de la fonte, la température des calottes et les propriétés du manteau neigeux ainsi qu’en modélisation dans le domaine microonde. Le candidat pourra s’intégrer pleinement dans ces projets scientifiques et dans notre équipe et ainsi acquérir une expérience de recherche de post-doctorat de plusieurs années.

Contact: Ghislain Picard (ghislain.picard[at]univ-grenoble-alpes.fr)

https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UMR5001-VALLAN0-079/Default.aspx

ERAIFT – Appel international a candidatures pour l’inscription au programme des masters régionaux diplômants

Kinshasa, le 26/09/2022

Appel international a candidatures pour l’inscription au programme des masters régionaux diplômants, 5ème promotion (pour la période janvier 2023 à décembre 2024)

Brève présentation de l’ERAIFT

École Régionale postuniversitaire d’Aménagement et gestion intégrés des Forêts et Territoires tropicaux (ERAIFT), Centre de catégorie 2 sous l’égide de l’UNESCO a été créée le 10 avril 1999, autour du programme MAB de l’UNESCO sur l’homme et la biosphère, qui vise un développement humain durable en harmonie avec l’environnement.

Depuis sa création, l’ERAIFT contribue depuis sa création au renforcement des capacités des cadres et décideurs originaires de 22 pays francophones et lusophones d’Afrique Subsaharienne et de la région de l’Océan indien en matière de gestion des aires protégées, ainsi qu’en aménagement durable des forêts et territoires tropicaux.

La base pédagogique et conceptuelle de l’ERAIFT est l’approche systémique, qui est interdisciplinaire, intersectorielle, participative ; bref globale et intégrée. C’est le fil conducteur des enseignements et travaux de recherche à l’ERAIFT. Son site web : www.eraift-rdc.org

Ses offres de formations diplômantes

  • Une formation doctorale internationale (PhD) en Aménagement et Gestion Intégrés des Forêts et Territoires tropicaux.
  • Formation en Masters régionaux (MSc)
    1. Master professionnel en Gestion des Aires protégées (GAP)
    2. Master professionnel en Gestion des Réserves de Biosphères (GRB)
    3. Master professionnel en Technique d’Aménagement Forestier (TAF)
    4. Master de Recherche en Aménagement et Gestion Intégrés des Forêts et Territoires tropicaux (AGIFT)

Cette formation est arrimée au système LMD de la réforme de Bologne, avec une semestrialisation des cours, et une mobilité régionale des étudiants lors de la spécialisation. Les deux premières promotions de master sont complètement terminées ; la 3ème et la 4ème sont en cours de manière chevauchantes et compte en moyenne une dizaine de nationalités des étudiants. En vue d’augmenter l’efficience de l’École, un appel à manifestation d’intérêt vient d’être lancé pour le recrutement de la 5ème promotion.

Appel international a candidatures pour l’inscription au programme des masters régionaux diplômants, 5ème promotion (pour la période janvier 2023 à décembre 2024)

Dans le cadre du consortium AGRINATURA-ERAIFT, un appel international à candidatures est lancé pour le recrutement des 40 boursiers devant constituer la 5ème promotion des masters régionaux diplômants de l’ERAIFT.

Cet appel s’inscrit dans le cadre du projet intitulé : « Renforcement de capacités des praticiens de la biodiversité, des scientifiques et des décideurs politiques pour la gestion durable des aires protégées et des écosystèmes forestiers d’Afrique « Action DCI-ENV 2020/416-397 ». Ce dernier fait partie du programme dénommé : « Gestion durable des écosystèmes tropicaux, basée sur les connaissances », sous le financement de l’Instrument de la Coopération au Développement (ICD) N° 41928 de l’Union européenne. Appel disponible sur le site Web de l’ERAIFT via le lien :  https://www.eraift-rdc.org/fr/allcategories-fr-fr/80 blog/news/221-appel-international-a-candidatures pour-l-inscription-au-programme-des-masters regionaux-diplomants-de-l-eraift-5eme-cohorte janvier-2023-decembre-2024

La RFPT intègre CrossRef

La RFPT élargit sa visibilité et son rayonnement. Elle devient désormais membre de CrossRef et toutes les publications (ainsi que celles publiées dans le passé) sont accompagnées d’un identifiant DOI (10.52638).
L’identifiant vous permet de retrouver l’article quelque soit l’hébergeur de l’article. Pour trouver le DOI de chaque article, récent comme ancien, il vous suffit de cliquer sur son titre à partir du site de la RFPT
Pour en savoir plus :
https://www.crossref.org/
https://www.doi.org/

Communiqué ISPRS

Nous vous transmettons le dernier communiqué de l’ISPRS, qui vous permettra d’être au courant des mises à jour de son actualité :

Dear ISPRS Ordinary Member,
I hope you and your loved ones are fairing well during these trying times.
Not only the ongoing pandemic, but also the extended ISPRS term, now 2016-22, brings inevitable changes to ISPRS.

Continuer la lecture

Cycle de Visio Conférences

La SFPT vous donnera prochainement rendez-vous pour participer à un cycle de visio-conférences, qui va réunir les membres de la SFPT et des acteurs soit du monde scientifique, soit du secteur entrepreneurial civil et dual de la Photogrammétrie et de la Télédétection.
Organisées par Marie José Lefèvre-Fonollosa, ex-présidente de la SFPT et ex-rédactrice en chef de la RFPT, ces rencontres seront d’une durée de 1h -1h15 et seront centrées sur une présentation des activités d’un(e) conférencier(e) suivie de questions. Elle sera également enregistrée et publiée sur le site de la SFPT, sur le modèle de ce qui a été fait pour le prix étudiant RFPT 2020.
Le cycle « Rencontres, la SFPT donne la parole à [ … ] » sera au début bimestriel et programmé sur une année. Continuer la lecture

La Newsletter de la SFPT nouvelle formule vient d’être diffusée

Avec de nouvelles rubriques, la Newsletter de la SFPT fédère les acteurs de la profession ! Interviews, focus sur l’actualité, Pléiades Néo, Persévérance, Intelligence artificielle, colloques, elle est diffusée à un large pôle d’experts et de passionnés.
Tout le monde peut la recevoir (pour cela contactez Isabelle.grujard@sfpt.fr) et les adhérents de la SFPT peuvent y communiquer leurs actualités.
Contactez nous pour en savoir plus !

Propositions de Postes à l’INRAE

Mis en avant

L’INRAE ouvre deux postes d’IR l’un 100% télédétection, l’autre avec une composante géomatique non négligeable.

1) Poste d’IR INRAE en « Modélisation physique et traitement du signal pour la télédétection” à TETIS (Montpellier). Informations ici

2) Poste d’IR INRAE « Solutions forestières prévention des risques » au LESSEM (Grenoble). Informations ici

Le Pixel et la Balance

Mis en avant

Faut il montrer pour prouver ?
Les images de télédétection, acquises par drone, avion ou satellite, permettent de décrire la propriété foncière, ce qui leur confère un potentiel important comme mode de preuve. Cet ouvrage montre, avec un double regard technique et juridique, comment les professionnels du foncier peuvent recourir à cette information, notamment dans les procès civils en matière d’occupation illicite ou comme support visuel dans un bornage, pour peu qu’un certain nombre de contraintes opérationnelles soient surmontées.

Continuer la lecture

Colloque Virtuel sur l’Information Géographique Volontaire

le laboratoire LaSTIG (IGN/Univ. Gustave Eiffel/ EIVP) co-organise un colloque virtuel de deux demi-journées sur le thème de l’information géographique volontaire (VGI) pour la constitution, validation en enrichissement des données d’occupation du sol. Cela se fait à travers l’organisation EuroSDR. Cela aura lieu les 24 et 25 novembre prochains. Tous les détails sont ici